Réalisation du mobile Un éléphant qui se balançait...

J’ai renoué avec les mobiles composés de branche d’arbre et de bouts de ficelle dans la comptine Un éléphant qui se balançait sur une toile d’araignée.

Cette comptine traditionnelle permet à l’enfant d’apprendre à compter et à mémoriser la suite des nombres. Mon fils qui l’étudie cette année, l’aime beaucoup. La musique y est différente de ce que l’on peut entendre dans les chansons enfantines ; elle est rythmique, entraînante, jazzy.

1. Illustration du mobile Un éléphant qui se balançait…

Comme d’habitude, j’ai réalisé une esquisse rapide sur papier et je l’ai retravaillée par la suite sur photoshop.

Réalisation du mobile Un éléphant qui se balançait...

2. Résultat final

Pour le mobile, j’ai utilisé principalement la laine cardée ou feutrée que j’ai façonnée et piquée jusqu’à qu’elle prenne la forme de l’éléphant et de l’araignée, la laine piquetée à l’aiguille étant une technique de feutrage.

Réalisation du mobile Un éléphant qui se balançait...
Réalisation du mobile Un éléphant qui se balançait...
Réalisation du mobile Un éléphant qui se balançait...

Je vous propose ici une des nombreuses versions de la comptine :
Un éléphant qui se balançait
Sur une toile toile toile
Toile d’araignée
Il trouvait ça tellement amusant
Qu’il alla chercher un
Deuxième éléphant
Deux éléphants qui se balançaient
Sur une toile toile toile
Toile d’araignée
Il trouvait ça tellement amusant
Qu’il alla chercher un
Troisième éléphant
Trois éléphants qui se balançaient
Sur une toile toile toile
Toile d’araignée
Il trouvait ça tellement amusant
Qu’il alla chercher un
Quatrième éléphant
Quatre éléphants qui se balançaient
Sur une toile toile toile
Toile d’araignée
Il trouvait ça tellement amusant
Qu’il alla chercher un
Cinquième éléphant
Cinq éléphants qui se balançaient…

Mobile vendu dans ma boutique Alittlemarket.